Lessive liquide VS lessive en poudre : quelles sont les vraies différences ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vacances à la plage ou à la montagne, céréales avant ou après le lait, pain au chocolat ou chocolatine, certains débats font rage dans notre société. Parfois, ils ne trouvent pas d’issues et ils restent sans fin. Parmi eux, il y en a un qui revient souvent : celui de la lessive liquide ou de la lessive en poudre. En effet, chacun des deux camps vantent les mérites de son poulain respectif en tentant de dénigrer l’adversaire, quitte à utiliser des arguments fallacieux. Pourtant, il se pourrait bien que ces deux types de lessive ne soient pas si différents l’un de l’autre… Dans cet article, nous allons tenter de nous placer en position neutre pour voir quels sont les avantages et les inconvénients de chacune et ainsi voir ce qui les sépare vraiment.

Des arguments qui reviennent souvent… à tort !

Comme nous l’avons dit au dessus, certains arguments reviennent très souvent concernant ces deux formes de lessive et la plupart sont des idées reçues. D’un côté les : « la lessive liquide coûte plus chère, elle est moins performante, elle laisse de mauvaises odeurs, elle encrasse ma machine à laver… » et de l’autre : « la lessive en poudre laisse des bouchons dans ma machine, l’évacuation de l’eau est plus compliquée, elle laisse des taches sur mes habits… ». Comment savoir qui dit vrai ?

Comme le dit l’adage : il n’y a pas de mauvais chiens, seulement de mauvais maîtres. C’est un peu schématisé mais c’est la même chose pour les lessives. Tous les problèmes liés à l’encrassement de votre machine, à la création de bouchons, à l’apparition de mauvaises odeurs ou à la formation de taches sont dus à des erreurs lors du remplissage et de la configuration de votre machine. Le problème qui revient le plus concerne assurément l’encrassage de la machine. Qu’elle soit liquide ou ou en poudre, ce n’est pas la forme de la lessive qui cause ces contretemps mais bien la quantité.

De nos jours, les machines à laver utilisent beaucoup moins d’eau que celles d’il y a 20/30/40 ans. C’est une bonne chose puisque cela permet de réduire assez drastiquement la consommation d’énergie et d’eau (notamment avec l’apparition des modes « éco » qui permettent d’augmenter ces économies). Moins d’eau, cela signifie par définition une quantité de produit moins importante. Cependant, c’est là que le problème se crée : les personnes qui ont ce genre de problème d’encrassage mettent une quantité bien trop élevée de lessive, liquide ou en poudre, ce qui va compliqué l’absorbation puis l’évacuation du produit. Ajoutez à cela un usage répété de cette technique et votre machine à laver se bouche petit à petit.

À cela, on peut aussi ajouter le problème des températures de lavage. De la même manière que pour l’eau, les nouvelles machines à laver font en sorte d’être efficaces à des températures plus basses pour utiliser moins d’énergie pour chauffer l’eau. Là aussi, l’initiative est très bonne et va dans une optique de consommation modérée. Cependant, il faut aussi faire attention à ne pas laver son linge exclusivement à des températures basses ou moyennes (20/30 ou 40° même si c’est plus rare à cette température). En effet, même si les lessives liquides et en poudre sont faîtes pour être efficaces à basses températures, il peut arriver que l’intégralité du produit ne soit pas dissout si on lave à 20 ou à 30° par exemple. De la même manière que pour le surdosage, l’évacuation du produit est alors plus difficile et des « caillots » de lessive, notamment en poudre, peuvent se former et ainsi boucher vos conduits, ce qui entrainera un lavage moins efficace ou encore des mauvaises odeurs.

Notre conseil pour lutter contre cela, c’est de faire au moins une fois par mois une lessive à 60° pour éliminer tous les résidus qui ont pu se former avec l’utilisation de votre lessive à basse température. Ce lavage peut se faire pour nettoyer votre linge de maison et votre linge de lit (en mettant de la lessive donc) ou à vide. Après ce dernier, votre machine à laver sera de nouveau prête à remplir sa mission !

En résumé, on ne peut pas imputer à la lessive liquide ou à celle en poudre les problèmes qui peuvent survenir dans votre machine à laver. Tout est une question de dosage et de savoir à partir de combien de degré votre lessive est-elle efficace. Ce qui va les différencier, cela va être les compositions de chacune d’entre elles. C’est elles qui vont définir si une lessive liquide est plus destinée à nettoyer du linge de couleur, si une lessive en poudre est elle faite pour du linge clair ou si les deux conviennent pour tel ou tel vêtement. Nous allons d’ailleurs voir chez nous comment cela se passe concernant nos lessives.

Et chez Bulle Verte alors, c’est plus en poudre ou liquide ?

Et bien chez Bulle Verte, nous avons une majorité de lessives liquides. Sur les huit lessives que nous commercialisons que vous pouvez retrouver ici, six sont des lessives liquides : la lessive fleur à savon, la lessive douceur, la lessive au savon noir, la lessive main, la lessive bébé et enfin la lessive hypoallergénique. Vous l’aurez compris, nous avons donc deux lessives en poudre : la lessive désinfectante et la lessive poudre active.

Dans un article très détaillé, nous vous avions présenté toutes nos lessives et les situations dans lesquelles vous pouvez les utiliser. Pour faire court ici, nos lessives en poudre sont plutôt destinés à des linges blanc qui sont plutôt sales voir très sales. En effet, ce sont des lessives qui sont plus puissantes, notamment grâce à l’oxygène actif qui est libéré lorsqu’elles entrent en contact avec l’eau de votre machine à laver et qui va être très efficace pour les linges blancs ou très clairs.

Pour toutes nos lessives liquides, les utilisations peuvent variées : certaines sont à destination de toutes les couleurs, d’autres pour les vêtements de personne ayant des problèmes de peau, d’autres pour les textiles fragiles… Pour tout savoir, nous vous conseillons de lire l’article que nous avons évoqué dans le paragraphe juste au dessus qui vous aiguillera.

Pour conclure, on ne peut pas faire de généralité et dire que toutes les lessives liquides sont plutôt pour tel type de linge tandis que les lessives en poudre sont elles faites pour un autre type de linge. Comme nous l’avons dit au dessus, cela dépend vraiment de la composition de chacune. C’est de cette composition que découlera les différentes utilisations que vous pourrez faire de vos lessives. Nous rappelons également que tout dépend également de la température à laquelle vous allez laver votre linge et du dosage du produit que vous allez faire. Pour vous aider et comme la loi l’oblige, des tableaux de dosage sont présents sur chacune de nos étiquettes pour vous permettre d’utiliser la quantité idéale de produit en fonction de la qualité de votre eau et de la saleté de votre linge. Ainsi, l’encrassage de votre machine à laver sera évité ! En plus, peut être que certains préjugés sur les lessives en poudre ou les lessives liquides cesseront et que ce débat n’existera plus, ce qui nous permettra de nous focaliser sur l’importance de mettre les céréales avant le lait au petit déjeuner…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *