Début ce samedi de la semaine européenne du développement durable !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Qu’est ce que la semaine du développement durable ?

Comme chaque année, le mois de septembre est synonyme de semaine européenne du développement durable. Si l’on voulait être exact, il faudrait d’ailleurs plutôt parler de trois semaines de développement durable puisqu’en 2021, elle se tiendra du samedi 18 septembre au vendredi 8 octobre (même si le cœur de cette semaine se déroule du 20 au 26 septembre). Organisée pour la première fois en 2003, cet évènement à pour but « d’encourager à organiser des actions en lien avec les objectifs de développement durable ». L’idée de cet évènement est que tout le monde puisse y participer : des organismes gouvernementaux aux instituts de recherche en passant par les établissements scolaires, les entreprises, les associations… Promouvoir le développement durable, l’écologie, le respect de l’environnement peut prendre plusieurs formes : des conférences sont souvent organisés mais aussi des expositions dans des musées, des projections de films, des projets éducatifs mis en place dans les écoles… Si vous souhaitez organiser un évènement dans le cadre de cette semaine du développement durable, cliquez sur le lien juste ici et remplissez le formulaire en dessous.

Quels sont ses objectifs ?

En 2015, l’Organisation des Nations Unies a adopté un texte intitulé « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 » (texte en anglais). Dans ce texte que l’on appelle plus couramment l’Agenda 2030 pour le développement durable, l’ONU a établi un guide pour identifier les défis clefs et concrets qui demandent des actions rapides à tous les niveaux de la société. Au total, ce sont 17 objectifs qui ont été énumérés et que nous allons vous présenter dès maintenant.

1) Éradication de la pauvreté

Au total, c’est plus de 700 millions de personnes qui vivent dans une situation d’extrême pauvreté, soit quasiment 10% de la population mondiale. Ils connaissent de grande difficulté à se nourrir mais aussi à se loger dans des conditions décentes. Ce problème est un enjeu majeur pour un futur plus durable pour tous.

2) Lutte contre la faim

Cet objectif rejoint celui que nous évoquions juste au dessus. Dans le monde, c’est près de 690 millions de personnes qui souffrent de la faim. Ce chiffre a nettement augmenté à cause de la pandémie de Covid-19 qui frappe la population mondiale. Il est nécessaire de mettre des actions en place à toutes les échelles pour le réduire voir le faire disparaître.

3) Accès à la santé

La pandémie mondiale a souligné combien l’accès à la santé était inégalement réparti. De nombreux pays ont souffert du peu de moyens et donc de l’impossibilité de soigner leur citoyens. Un meilleur accès à la santé est donc primordial et cela va de pair avec la notion de développement durable.

4) Accès à une éducation de qualité

Un mode de vie plus durable à l’échelle planétaire passe aussi par une éducation de qualité. En effet, c’est grâce à l’école que l’on apprend les premiers gestes liés au développement durable et que l’on développe sa « culture écologique ». Cela passe donc par une éducation équitable en fonction des sexes, des classes sociales mais aussi par de nouvelles infrastructures pour les pays en développement.

5) Égalité des sexes

Ce cinquième objectif est transversal et rejoint en réalité les 16 autres qu’ils accompagnent. L’égalité des sexes, c’est la nécessité que les jeunes filles et les femmes soient traitées de façon égale aux hommes. Cela intervient par la lutte contre les discriminations et les violences qu’elles subissent et la volonté de faire disparaître les inégalités qui subsistent dans notre monde.

6) Accès à l’eau salubre et à l’assainissement

L’eau est à l’origine de la création de la vie sur Terre. Elle compose à 70% notre planète et pourtant, elle est encore la cause de nombreuses inégalités. D’ici 2030, cet objectif a pour but de fournir un accès équitable à de l’eau potable, salubre et à l’assainissement de cette ressource. En effet, encore aujourd’hui, de nombreuses personnes souffrent du manque d’eau ou de son manque de traitement. Une meilleure gestion de l’eau est donc un point central dans le développement durable.

7) Recours aux énergies renouvelables

La nécessité de développer les énergies renouvelables est aussi cruciale pour un développement durable de notre planète. Offrir la possibilité au plus grand nombre d’avoir accès à des énergies renouvelables, réutilisables, modernes et à prix abordables est primordial. S’en suivra des emplois qui seront crées ainsi que des logements et de nouvelles vocations.

8) Accès à des emplois décents

Cet objectif traite du besoin de concilier une croissance économique en adéquation avec le développement durable mais surtout avec des conditions de travail pour tous les travailleurs du monde qui soient décentes et de qualité. Il reconnaît la nécessité de mieux les protéger à toutes les échelles de leur métier.

9) Innovation et infrastructures

En lien avec l’objectif précédent, ce neuvième objectif souligne lui l’importance d’offrir des infrastructures innovantes et durables pour le monde du travail de demain. Les industries doivent être repensées pour placer au centre de la réflexion l’environnement. Cela doit passer par des accords internationaux pour mieux prévoir le développement des pays et des industries de chacun.

10) Réduction des inégalités

À l’intérieur de chaque pays, les inégalités entre différentes tranches de la population peuvent être frappantes. Ici, l’Agenda 2030 suggère une réduction de ces dernières, notamment en prévoyant d’augmenter la part de revenus des 40% les plus pauvres de la sociétés d’un pays. De plus, il souligne l’importance de réduire les inégalités encore trop présentes liées au sexe, à l’ethnie, à la religion, à la couleur de peau, au handicap…

11) Villes et communautés durables

Ici, on évoque la nécessité de mieux « planifier » les villes de demain pour qu’elles puissent, de manière plus égalitaires et surtout durable, proposer à tous des opportunités d’emplois, d’accès aux services de base, au logement, aux transports mais aussi aux espaces verts par exemple.

12) Consommation responsable

L’Agenda 2030 prévoit de mettre en avant une consommation plus responsable dans tous les maillons de la chaîne, que ce soit chez les producteurs mais aussi les consommateurs en passant par les commerçants ou les gouvernements. Chez Bulle Verte par exemple, nous promouvons une consommation plus responsable avec le vrac, secteur dans lequel nous nous étions lancé il y a plus de 20 ans déjà.

13) Lutte contre le changement climatique

Cet objectif est clair : il y a urgence à freiner le changement et le réchauffement climatique. Des mesures ont été prises dans plusieurs grandes conférences (COP21 avec les Accords de Paris sur le climat) mais ils tardent à être appliqués. Les grandes forces économiques mondiales se doivent de montrer la voie et de venir en aide aux plus démunis.

14) Protection de la faune et de la flore aquatiques

Comme le précédent, cet objectif est assez explicite : il faut protéger la faune et la flore aquatiques. Il faut mettre en place une gestion plus durables des ressources, ne pas avoir recours à la pêche illicite ou à la surpêche, penser à préserver les espèces en voie de disparition

15) Protection de la faune et de la flore terrestres

Après, l’eau, la terre ! La chasse intensive mais également les catastrophes naturelles se multiplient à cause de la surexploitation que fait l’homme de certaines matières ou de certaines lieux. Des incendies, des canicules ou des inondations qui frappent nos terres sont des conséquences directes des agissements de l’homme depuis plusieurs siècles. N’oublions pas qu’il est aussi important de préserver la faune et la flore terrestres

16) Justice et paix

Un avenir plus durable est un avenir dans lequel règne la justice et la paix. Ces thèmes, ce sont l’État qui les traite avec les institutions et la nécessité de faire respecter les droits de chacun, comme le droit à la justice ou à la sécurité.

17) Partenariats pour les objectifs mondiaux

Enfin, le dernier objectif de l’Agenda 2030 souligne à quel point il est nécessaire que les gouvernements mais aussi les entreprises privées et les citoyens agissent ensemble pour créer un monde plus durable et plus responsable. Les efforts doivent se faire de façon collective pour être plus efficaces.

Tous ces objectifs sont donc au cœur de la semaine du développement durable. Comme nous le disions précédemment, ils seront mis en avant au travers d’évènements et d’activités qui ont vocation à faire connaître ces objectifs pour éduquer le plus possible et informer les gens sur « comment avoir un mode de vie plus durable ? » qui est une des questions qui risque majeure au 21ème siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *